Les livres chrétiens témoignent que le Messie est le messager d'Allah


  Lors de la lecture de plusieurs écrits de l'évangile et ceux qu'ils utilisent comme preuves que le Messie est le "fils d'Allah", on ne trouve guère ce qui indique et prouve qu'il est le seigneur ou bien le fils d'Allah!!

Ce qui amène à dire cette parole ce qui suit:

Premièrement: lors de la lecture de quelques versions de l'évangile. On remarque qu'un mot se répète sur la bouche de Jésus, paix sur lui, qui est: " mon père", " le père", " mon paternel"…

Si vous dites que ces paroles du Messie prouvent qu'il est le "fils d'Allah"

La réponse est : si l'évangile qui fut révélé avec ces termes n'a point été changé, on peut néanmoins dire qu'il est autorisé linguistiquement d'appeler le proche allié ( celui qui bénéficie des bienfaits) "un fils", puisque Allah vous a tous nommé "enfants", alors que vous n'avez point le même statut que lui, parmi cela: ce qu'Allah a dit à Israël dans l'exode ( 4/22-23): " Tu diras à Pharaon : “Ainsi parle le Seigneur. Mon fils premier-né, c’est Israël. Je te dis : Laisse partir mon fils pour qu’il me serve ; et tu refuses de le laisser partir ! Eh bien, moi, je vais faire périr ton fils premier-né"

Il a aussi appelé les apôtres "enfants d'Allah", comme il a été indiqué dans l'évangile selon Matthieu (5/ 45): " afin d’être vraiment les fils de votre Père qui est aux cieux…"

On observe aussi dans l'évangile selon Jean (20/17): " Jésus reprend : « Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Va trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu"

Médite sur la parole du Messie, paix sur lui,:" mon Dieu et votre Dieu"

On découvre aussi dans l'évangile selon Jean (8/38):" Je dis ce que moi, j’ai vu auprès de mon Père, et vous aussi, vous faites ce que vous avez entendu chez votre père".

Si vous prétendez que le Messie a mérité d'être une divinité car Allah l'a appelé "fils", nous nous engageons à cela et on témoigne pour tous ceux qu'il a appelé "fils" comme étant une divinité, sinon quelle serait la différence?!

Deuxièmement: ce qui est par contre été cité dans l'évangile selon Jean (10/30): Le Père et moi, nous sommes UN "

Quant au sens de sa parole:" Le Père et moi, nous sommes UN ": veut dire que l'acceptation de mes ordres revient à accepter les ordres d'Allah, comme dirait le messager d'une personne: " moi et celui qui m'a envoyé ne font qu'un seul", comme dirait aussi le mandataire: " moi et celui qui m'a mandaté ne font qu'un seul" car il exerce ce que son statut lui octroie, et exerce à sa place ce sur quoi il l'a mandaté, aussi il est son porte-parole et revendique ses droits.

De même sa parole comme dans l'évangile selon Jean (14/9): " Celui qui m’a vu a vu le Père. ", veut dire que celui qui a vu les actes que j'affiche a en effet vu les actes de mon père. Il affirme ici que l'union ne veut pas dire que cette personne est lui-même Allah- Allah est exempté de tout ceci-, mais en fait une métaphore, ce qui suit va clarifier cela:

Cette expression qu'a utilisé le Messie, paix sur lui, en parlant de lui, qu'il forme avec le père "un", est la même qu'a utilisé avec ces apôtres lorsqu'il a dit comme dans l'évangile selon Jean: ( 17/20-23): "  Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi. Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes UN : moi en eux, et toi en moi. Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un "

Donc, l'union ici ne veut pas dire le sens littéral, c’est-à-dire la superposition réelle des êtres et qui se résume à un état de fusion, mais plutôt une union métaphorique qui veut dire une union d'objectifs, d'affaires et de volontés, ceci apparait clairement dans sa parole: " . Qu’ils soient un en nous, eux aussi ", mais aussi dans sa parole: " pour qu’ils soient un comme nous sommes UN :moi en eux, et toi en moi. Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un".

Ce qui vient prouver cela est que: si une personne avait un ami qui est en parfait accord avec lui dans ses objectifs et sa volonté au point où il aime ce qu'il aime, hait ce qu'il hait et déteste ce qu'il déteste, il est autorisé qu'il dise: moi et mon ami nous sommes "un".

Troisièmement: si le Messie, paix sur lui, comme ils le disent était une divinité, il aurait exprimé et mentionné clairement qu'il est une divinité comme il a exprimé clairement qu'il était un serviteur, mais il ne l'a pas mentionné ni l'a prétendu, ni appelé les gens à cela, ni les livres prophétiques avant lui l'ont prétendu, ni les livres de ses apôtres, ni cela a été rapporté d'eux, ni mentionné dans les paroles de Gabriel qu'il a transmis à Marie, ni les paroles de Jean le baptiste. Ce qui prouve ceci ce qui suit: on découvre dans l'évangile selon jean: ( 8/28): " Jésus leur déclara : « Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, JE SUIS, et que je ne fais rien de moi-même ; ce que je dis là, je le dis comme le Père me l’a enseigné"

Il a donc reconnu  qu'il ne fait point une chose de lui-même et ne dit que ce qu'Allah lui a enseigné, ceci est une preuve qu'il est un être humain crée et ayant reçu l'enseignement d'Allah, puisque il est un prophète messager de la part d'Allah.

On découvre aussi que le Messie, paix sur lui, a dit à ses apôtres, comme dans l'évangile selon Marc: ( 9/37): " Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille. Et celui qui m’accueille, ce n’est pas moi qu’il accueille, mais Celui qui m’a envoyé."

Il a clarifié ici qu'il est un prophète et messager et que sa relation envers Allah et la même que la leur.

L'apôtre Matthieu a dit dans son évangile citant au Messie la prophétie d'Isaïe, comme dans le livre d'Isaïe: (42/1): " Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu qui a toute ma faveur. J’ai fait reposer sur lui mon esprit ; aux nations, il proclamera le droit".

Pas besoin de preuves plus claires que cette parole, Allah a donc clarifié son statut et l'a appelé " serviteur", et a mentionné qu'il fait reposer sur lui son esprit, et le soutiendra avec, comme il a soutenu l'ensemble des prophètes avec son esprit.

Simon pierre, un des plus grand apôtres, a dit dans le deuxième chapitre de leur récits dans le livre des actes des apôtres: ( 2/22): " Hommes d’Israël, écoutez les paroles que voici. Il s’agit de Jésus le Nazaréen, homme que Dieu a accrédité auprès de vous en accomplissant par lui des miracles, des prodiges et des signes au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmes".

Quel témoignage plus clair et plus évident que cette parole, qui plus est, est considéré  parmi les plus grands apôtres, il informe donc que le Messie est un homme, envoyé par Allah et que les miracles survenus et exécutés par le Messie proviennent d'Allah.

David a dit en s'adressant à Allah et louant le Messie comme dans le livre des psaumes de son Zabur, (8/4-5): " qu'est-ce que l'homme pour que tu penses à lui, le fils d'un homme, que tu en prennes souci ? Tu l'as voulu un peu moindre qu'un dieu, le couronnant de gloire et d'honneur "

Il a dit aussi dans le livre des psaumes: (2/7-8):  " Je proclame le décret du Seigneur ! Il m'a dit : « Tu es mon fils ; moi, aujourd'hui, je t'ai engendré. Demande, et je te donne en héritage les nations, pour domaine la terre tout entière ".

Sa parole "  je t'ai engendré ", est une preuve qu'il est une entité "nouvelle" et non "ancienne", et tout entité nouvelle veut dire que c'est une chose crée, puis il a affirmé ceci en disant " aujourd'hui ", ce laps de temps qui est en l'occurrence le temps de sa naissance enlève tout soupçon qu'il existait avant ce temps, enfin sa parole "  Demande, et je te donne", prouve  qu'il a besoin de demander et qu'il n'est nul dispensé de dons.

Quatrièmement: si le Messie était le fils d'Allah, ou bien une divinité, pourquoi donc ces apôtres le nomment ils (enseignant)? Pourquoi l'appellent-ils ainsi? Pourquoi le Messie accepte il donc cela?

Observe les apôtres du Messie, paix sur lui, comment ils l'appelaient, on remarque ceci dans l'évangile selon Jean ( 4/31): " Entre-temps, les disciples l’appelaient : « Rabbi, viens manger"

On remarque aussi dans l'évangile selon Matthieu (22/16): " Ils lui envoient leurs disciples, accompagnés des partisans d’Hérode : « Maître, lui disent-ils, nous le savons : tu es toujours vrai et tu enseignes le chemin de Dieu en vérité ; tu ne te laisses influencer par personne, car ce n’est pas selon l’apparence que tu considères les gens"

On voit cela aussi dans l'évangile selon Jean (3/2): " Il vint trouver Jésus pendant la nuit. Il lui dit : « Rabbi, nous le savons, c’est de la part de Dieu que tu es venu comme un maître qui enseigne, car personne ne peut accomplir les signes que toi, tu accomplis, si Dieu n’est pas avec lui"

On voit aussi dans l'évangile selon Matthieu ( 9/11-13): " voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples : « Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs ? » Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Allez apprendre ce que signifie : Je veux la miséricorde, non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs "

Médites dans cet écrit lorsqu'il a leur a dit à la fin: " En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs  ", ce qui veut dire: qu'il est venu pour appeler ceux qui font des péchés au repentir, et ne dit pas qu'il est venu les sacrifier!

Je termine sur deux conclusions:

La première est que: si une personne se demandait en disant: que est le but de tout ceci? Qu'il soit le fils d'Allah! Ou bien une divinité! Quel serait le préjudice? Où est le problème?

La réponse:

Une des choses qui met le plus Allah en colère et y châtie un des pires châtiments en conséquence est de lui attribuer un associé, car cet associé détient des défauts en tous points tandis qu'Allah est le parfait en tous points, la pire des injustices et des mensonges et de les mettre à pied d'égalité.

La deuxième est que: je suis musulman… je crois que le Messie, paix sur lui, est un noble prophète.. parmi les meilleurs des messagers..Allah l'a créé sans une progéniture, ceci prouve la capacité du très puissant, comme il a créé aussi Adam sans progéniture. Comme je crois aussi qu'Allah l'a envoyé afin d'appeler les gens à l'adoration d'Allah seul  et rien lui associer.

le Messie, paix sur lui, a donc accompli cette adoration comme le seigneur lui a ordonné, il est cité dans l'évangile selon Luc ( 6/12): " En ces jours-là, Jésus s’en alla dans la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu"

Je souhaite le bien à tous les chrétiens dans le monde…pour cela j'espère que vous lirez ces nobles versets du Coran tout en méditant:

Allah a dit dans le noble Coran: { Ô gens du Livre (Chrétiens), n’exagérez pas dans votre religion, et ne dites d’Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n’est qu’un Messager d’Allah, Sa parole qu’Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui. Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas «Trois». Cessez! Ce sera meilleur pour vous. Allah n’est qu’un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C’est à Lui qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur} [les femmes: 171]

 Préparation: Mout'ab Al Harithi