LE COR’AN PAROLE D’ALLAH

Révision : Malika Oujdiya

   Les musulmans croient que le Coran est la parole d'Allah, le Très-Haut, car ils constatent qu’Il un impact profond sur leur vie dont les enseignements restent valables et d’actualités en tout temps et en tout lieu.

Pourquoi les musulmans ont la certitude que le Coran est la parole d’Allah ?

    Les musulmans ont comme conviction que le Coran est le plus grand miracle éternel de la prophétie de Mohammed (paix et bénédiction d’Allah sur lui). Il est incontestable que Mohammed était analphabète et ne savait donc ni lire, ni écrire. Alors comment aurait-il pu produire un livre pareil qui est un miracle sur tous les plans.

Tout lecteur a de quoi être stupéfait par la diversité des sujets abordés par le Coran : des histoires très différentes avec un style toujours aussi beau ; la description de l’univers, des cieux, des étoiles, de la terre ou de la mer ainsi que les différents êtres qui y vivent ; une description précise du corps de l’être humain, des étapes de son évolution et de sa vie ainsi que ses états d’âmes ; etc…

Est-il possible qu’un arabe de l’époque aussi intelligent ou éloquent soit-il puisse écrire un livre pareil au Coran ?!

Est-il possible qu’un arabe vivant dans un désert dont l’activité principale était le pâturage des moutons puisse écrire un livre pareil au Coran ?!

D’ailleurs, il habitait à la Mecque et ne l’a jamais quitté mis à part deux court voyages effectués en Syrie : le premier, alors qu’il était encore enfant accompagné de son oncle Abou Tâlib qu’il ne quittait jamais ; le second, alors qu’il avait 25 ans accompagné de Maysara et d’autres compagnons de route qui connaissaient parfaitement sa situation. Il n’a jamais étudié auprès d’un savant, ni parmi les juifs, ni parmi les chrétiens, ni quiconque d’autre. Quant au moine Bouhayrâ qu’il a rencontré lors d’un de ses voyages, il est rapporté que ce moine, qui savait qu’un prophète était attendu, avait reconnu Mohammed par rapport aux descriptions des livres sacrés. Il en informa directement l’oncle de Mohammed afin qu’aucun mal ne lui arrive. Il n’a rien appris ni de Bouhayrâ, ni de qui que ce soit d’autre. Dans le Coran, Allah, Exalté soit-Il, a défendu Son Prophète Mohammed (paix et bénédiction sur lui) contre ceux qui prétendent qu’il a appris auprès d’un être humain, Il dit : (Et Nous savons parfaitement qu’ils disent : «Ce n’est qu’un être humain qui lui enseigne (le Coran)». Or, la langue de celui auquel ils font allusion est étrangère [non arabe], et celle-ci est une langue arabe bien claire.) Sourate : L’abeille, v.103

Le verset dément cette allégation puisqu’ils prétendaient que celui qui lui a appris n’est pas arabe alors que le Coran est parfaitement arabe.

Comment est-il possible que quelqu’un comme lui puisse écrire un livre miraculeux comme le Coran ?

Beaucoup de preuves logiques prouvent le contraire dont voici quelques-unes :

-Si ce livre avait été écrit par Mohammed le sujet abordé serait la société arabe de l’époque et ce que l’homme arabe avait comme préoccupation comme la vie au village, la vie bédouine, le bétail, les chevaux, les tribus arabes et les thématiques qui les préoccupaient comme le manque d’eau, la rareté des pluies, les problèmes économiques et politiques de l’époque ! Pourtant, tout lecteur du Coran trouvera tout à fait autre chose ! Il trouvera dans sa lecture une expression éloquente ; une globalité des sujets abordés ; une guidée vers ce qu’il y a de meilleur au sujet de la vie des êtres humains en privé, en société ou en famille ; des règles politiques et économiques ; des renseignements relatifs aux sciences naturelles, médicales, astrologiques, historiques, géographiques… Le tout étayé dans un style éloquent, clair et cohérent dont le lecteur ne se lasse point.

-Les règles et lois dans le Coran sont adaptables à toutes les situations dans le temps et l’espace prenant en compte les changements et évolutions des êtres humains. D’autant plus qu’avec ces multiples sujets il est sain de toute contradiction.

-Les particularités et spécificités citées ont accompagnés le Coran tout au long de la période de la mission de Mohammed qui représente vingt-trois ans. Beaucoup de versets du Coran ont été révélés selon les événements qui survenaient à l’époque durant toute cette période. Si Mohammed (paix et bénédictions sur lui) en était l’auteur il se serait limité à un livre unique qu’il expose à différents moments.

-Le Coran a défié les Qorayshites –tribu de la Mecque-, les arabes ainsi que tous les êtres humains à toute époque de reproduire un livre équivalent ou même une seule partie ! Ce défi a traversé le temps et durant quatorze siècles personne n’a prétendu reproduire ne fut-ce qu’un seul verset ! Le défi reste toujours d’actualité et jusqu’à la fin des temps. Allah, Exalté soit-Il, dit : (Dis: «Même si les hommes et les djinns s’unissaient pour produire quelque chose de semblable à ce Coran, ils ne sauraient produire rien de semblable, même s’ils se soutenaient les uns les autres»). Sourate Le voyage nocturne, v.88

-L’influence qu’a ce livre ne s’est pas limitée à l’époque de Mohammed, elle a traversé le temps et l’espace après sa mort. L’amour, la foi et l’impact que ce Livre a encore auprès des musulmans arabophones ou non sont intactes. D’ailleurs, les musulmans non arabophones représentent la grande majorité des musulmans ! Est-il concevable qu’un livre écrit par un être humain est une popularité aussi vaste et constante auprès de tous les peuples ?!

Les preuves que le Coran est la Parole de Dieu et non pas la parole de Mohammed sont nombreuses, en voici encore quelques-unes :

- Si le Coran a été écrit par Mohammed aurait-il cité des versets qui le menacent s’il venait à mentir sur un quelconque verset du Coran, Allah dit :

-(Et s’il avait forgé quelques paroles qu’Il Nous avait attribuées, Nous l’aurions saisi de la main droite, ensuite, Nous lui aurions tranché l’aorte. Et nul d’entre vous n’aurait pu lui servir de rempart.) Sourate Celle Qui Montre La Vérité, v.44

- (Ainsi l’avons-Nous fait descendre (le Coran) [sous forme] de loi en arabe. Et si tu suis leurs passions après ce que tu as reçu comme savoir, il n’y aura pour toi, contre Allah, ni allié ni protecteur. ) Sourate Le Tonnerre, v.37

Si Mohammed avait été l’auteur délaisserait-il des versets pareils dans le Coran ?!

-Méditons encore le verset suivant dans le même sens :

(Ils ont failli te détourner de ce que Nous t’avions révélé, [dans l’espoir] qu’à la place de ceci, tu inventes quelque chose d’autre et (l’imputes) à Nous. Et alors, ils t’auraient pris pour ami intime. Et si Nous ne t’avions pas raffermi, tu aurais bien failli t’incliner quelque peu vers eux. Alors, Nous t’aurions certes fait goûter le double [supplice] de la vie et le double [supplice] de la mort ; et ensuite tu n’aurais pas trouvé de secoureur contre Nous). Sourate Le Voyage nocturne, v. 73-75

Un autre verset met en garde Mohammed (paix et bénédictions sur lui) contre la négligence dans la transmission du Message aux gens, Allah lui dit : (Ô Messager, transmets ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n’aurais pas communiqué Son message. Et Allah te protègera des gens. Certes, Allah ne guide pas les gens mécréants). Sourate La Table servie, v.67

Il est évident que si ce Livre avait été écrit par Mohammed jamais il n’aurait laissé de pareils passages!

Il y a encore d’autres versets qui font des reproches explicites au Prophète Mohammed dont voici quelques exemples :

Lorsqu’il s’est renfrogné :

(Il s’est renfrogné et il s’est détourné parce que l’aveugle est venu vers lui. Qui te dit : peut-être cherche il a se purifier ? Ou a se rappeler en sorte que le rappel lui profite ?) Sourate Il s’est renfrogné, v.1-4

Lorsqu’Allah a dévoilé ce que le Prophète cachait en lui-même concernant le mariage avec Zaynab bint Jahsh : 

(Quand tu disais à celui qu’Allah avait comblé de bienfait, tout comme toi-même l’avais comblé: «Garde pour toi ton épouse et crains Allah», et tu cachais en ton âme ce qu’Allah allait rendre public. Tu craignais les gens, et c’est Allah qui est plus digne de ta crainte. Puis quand Zayd eut cessé toute relation avec elle, Nous te la fîmes épouser, afin qu’il n’y ait aucun empêchement pour les croyants d’épouser les femmes de leurs fils adoptifs, quand ceux-ci cessent toute relation avec elles. Le commandement d’Allah doit être exécuté) Sourate Les Coalisés, v.37

Si Le Coran était l’œuvre de Mohammed il n’y aurait pas défini les tâches du Prophète et l’importance du message qu’il doit transmettre, ni confirmer qu’il est un humain qui ne peut ni nuire, ni être bénéfique aux créatures et qu’il ne cherche par sa prédication aucun gain de ce bas monde ni matériel, ni honorifique. Méditons ces versets :

Le Coran demande au Prophète de définir sa tâche et d’affirmer qu’il n’est qu’un être humain :

(Dis-[leur]: «Je ne vous dis pas que je détiens les trésors d’Allah, ni que je connais l’Inconnaissable, et je ne vous dis pas que je suis un ange. Je ne fais que suivre ce qui m’est révélé.» Dis: «Est-ce que sont égaux l’aveugle et celui qui voit? Ne réfléchissez-vous donc pas?») Sourate Les Bestiaux, v.50

(Dis: «Je ne détiens pour moi-même ni profit ni dommage, sauf ce qu’Allah veut. Et si je connaissais l’Inconnaissable, j’aurais eu des biens en abondance et aucun mal ne m’aurait touché. Je ne suis, pour les gens qui croient, qu’un avertisseur et un annonciateur») Sourate Al A’râf, v.188

(Dis: «Ô hommes! Je suis pour vous tous le Messager d’Allah, à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité à part Lui. Il donne la vie et Il donne la mort. Croyez donc en Allah, en Son messager, le Prophète illettré qui croit en Allah et en Ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés».)  Sourate Al A’râf, v.158

(Dis: «Ô gens! Si vous êtes en doute sur ma religion, moi, je n’adore point ceux que vous adorez en dehors d’Allah; mais j’adore Allah qui vous fera mourir. Et il m’a été commandé d’être du nombre des croyants».) Sourate Jonas, v.104

Le Coran demande au Prophète de se plier à la révélation :

(Et suis ce qui t’est révélé, et sois constant jusqu’à ce qu’Allah rende Son jugement car Il est le meilleur des juges.) Sourate Jonas, v.109

(Puis Nous t’avons mis sur la voie de l’Ordre [une religion claire et parfaite]. Suis-la donc et ne suis pas les passions de ceux qui ne savent pas.) Sourate L’agenouillée, v.18

Le Coran demande au Prophète de demeurer sur la voie de la religion à laquelle il prêche :

(Demeure sur le droit chemin comme il t’est commandé, ainsi que ceux qui sont revenus [à Allah] avec toi. Et ne commettez pas d’excès. Car vraiment Il observe ce que vous faites.) Sourate Hûd, v.112

(Appelle donc (les gens) à cela reste droit comme il t’a été commandé; ne suis pas leurs passions; et dis: «Je crois en tout ce qu’Allah a fait descendre comme Livre, et il m’a été commandé d’être équitable entre vous. Allah est notre Seigneur et votre Seigneur. A nous nos œuvres et à vous vos œuvres. Aucun argument [ne peut trancher] entre nous et vous. Allah nous regroupera tous. Et vers Lui est la destination») Sourate La Consultation , v.15

Le Coran le met en garde contre les méfaits de la désobéissance à Allah, Exalté soit-Il :

(Dis: «Devais-je prendre pour allié autre qu’Allah, le Créateur des cieux et de la terre? C’est Lui qui nourrit et personne ne Le nourrit. Dis: «On m’a commandé d’être le premier à me soumettre». Et ne sois jamais du nombre des associateurs. Dis: «Je crains, si je désobéis à mon Seigneur, le châtiment d’un jour redoutable».) Sourate Les Bestiaux, v.14-15

 

 Le Coran rappelle au Prophète de rester auprès de ses adeptes croyants et de patienter :

(Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d’eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n’obéis pas à celui dont Nous avons rendu le cœur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier.) Sourate La Caverne, v.28

Toutes ces injonctions et ces recommandations au Prophète (paix et bénédiction sur lui) qui se répètent dans le Coran sont des preuves incontournables que Le Coran est bel et bien la Parole d’Allah.

 

Les découvertes scientifiques contemporaines contiennent aussi des preuves logiques que le Coran est la Parole d’Allah. Chaque être humain parle de ce qui l’entoure à son époque, de ce à quoi il a accès avec ses sens ou autre dans le domaine des croyances ou des sciences. Ainsi, on retrouve souvent des grossières erreurs dans les livres anciens puisque la science a évolué et les découvertes ont remis en question beaucoup d’idées reçues dans tous les domaines… Quant au Coran, force est de constater que ce n’est pas le cas !

Le Coran dit vrai sur tout sans aucun changement malgré les siècles qu’Il a traversé. Cela constitue assurément une preuve qu’Il ne peut être que la Parole d’Allah, Créateur de toute chose dont la science englobe tout sans aucune limite de temps ni d’espace.

Par contre, si le Coran provenait d’un être humain qui est naturellement d’une connaissance limité il aurait été contredit à travers les temps comme c’est le cas pour tous ce qui émane des êtres humains dont la vision et les connaissances sont limités. La science connue par les anciens était très restreinte par rapport à celle connue de nos jours vu toutes les découvertes de cette époque.

Ainsi, le miracle du Coran est dans le fait qu’il utilise un langage qui est d’une part connu à l’époque de la révélation, et d’une autre part qui englobe sans être en contradiction avec les découvertes contemporaines !

Voici quelques exemples :

Allah, Gloire à Lui, dit dans le Coran : (Allah est Celui qui a élevé [bien haut] les cieux sans piliers visibles…) Sourate Le Tonnerre, v.2

Le verset est en totale accordance avec ce que l’homme de l’époque observait puisqu’il voyait le ciel bien élevé au-dessus de lui avec le soleil, la lune et les étoiles sans pour autant voir des piliers. L’homme de notre époque voit de la même manière tout cela aussi mais avec une connaissance nouvelle qui est la loi de la pesanteur représentant ses piliers invisibles. La loi de la pesanteur garde toutes ses masses dans le ciel chacune à sa place bien défini.

Le Coran nous dit du soleil et des étoiles : (…et chacun vogue dans une orbite ) Sourate Yasin, v.40

L’homme de l’époque observait très bien que le soleil et les étoiles bougeaient à des moments précis. Ce qui fait que le langage coranique ne parle pas de quelque chose d’extraordinaire par rapport à leurs connaissances. Les recherches contemporaines, quant à elles, donnent à ce langage coranique une autre portée puisque le verbe ‘’voguer dans une orbite’’ est on ne peut plus précis et plus remarquable pour décrire le mouvement de ses masses dans l’espace !

 

Le Coran parle de la nuit et du jour selon les termes suivants : (Il couvre le jour de la nuit qui poursuit celui-ci sans arrêt) Sourate AlA’râf, v.54

Pour l’homme de l’époque, le verset explique comment la nuit vient après le jour. De nos jours, on y voit une explication exceptionnelle du mouvement giratoire de la terre qui est l’explication de l’alternance du jour et de la nuit selon les découvertes contemporaines.  Le cosmonaute russe Youri Gagarine –premier homme à avoir effectué un vol dans l’espace en 1968- a été témoin de cette alternance rapide de la nuit et du jour sur le globe terrestre à cause du mouvement giratoire de la terre autour du soleil.

Nombreux sont les versets du Coran qui parlent de cette alternance et d’autres détails.

Parmi les miracles du Coran le verset où Allah, Gloire à Lui, dit: (Mais si! Nous sommes Capable de remettre à leur place les extrémités de ses doigts) Sourate La Résurrection, v.4

Ce verset qui réfute ceux qui doutent au sujet de la résurrection en leur disant qu’Allah est capable de ressusciter l’extrémité de leurs doigts. Pourquoi les doigts et qu’ont-ils de particulier ? La réponse est que l’extrémité des doigts contient bien évidemment les empreintes qui sont particuliers à toute personne. Aussi nombreux que sont les êtres humains personne n’a d’empreinte égal à un autre. Cela est certes un miracle divin puisque cette vérité n’a été découverte que récemment et personne ne le connaissait et n’aurait pu le connaître à l’époque du Prophète Mohammed ni même dix siècles plus tard. Ainsi, cette vérité ne peut être qu’une révélation d’Allah à Mohammed. Ce qui confirme que le Coran est la parole d’Allah.

Les chercheurs découvrent encore, jour après jour, les miracles du Coran dont les merveilles ne cessent d’apparaître.

Les musulmans ne connaissent pas encore tous les aspects miraculeux du Coran, mais seulement une partie les a conduits et leur suffit à croire que c’est sans aucun doute la parole d’Allah. Néanmoins, il y a encore d’autres preuves d’une autre nature qui prouvent que le Coran est la Parole d’Allah dont :

Le Coran a prédit certains événements futurs dont voici deux exemples :

Le Coran a prédit que l’oncle du Prophète appelé Abou Lahab n’allait pas croire et qu’il allait mourir dans cet état. Abou Lahab était vivant lors de cette révélation, il l’a même entendu et il n’a pas cru ne fut-ce que pour démentir la véracité du Coran !!

 Le Coran a prédit aussi que les Romains –alors en guerre- allaient vaincre les Perses après leur défaite. Les musulmans qui ont cru au Prophète en ont fait un défi contre les polythéistes de la Mecque pour prouver la véracité de la prophétie du Prophète Mohammed. Puis, les Romains ont effectivement vaincus les Perses quelques années après démontrant encore une fois la véracité du Coran.

Le Coran raconte aussi certains événements passés qui ont été révélés à l’époque du Prophète (paix et bénédictions sur lui) à Médine où vivaient des gens du Livre comme les juifs. Le Coran réfutait certaines falsifications existantes dans leur livre comme la divinité de Jésus (que la paix soit sur lui) ou le fait qu’il était sorcier ; la diffamation du Prophète Soulayman (que la paix soit sur lui) comme quoi il serait aussi un sorcier.

Le Coran a relaté de nombreux récits des Prophètes –que la paix soit sur eux- et les juifs de l’époque ont écoutés le récit du Coran concernant Moïse –que la paix soit sur lui-. Pourtant, aucun d’entre eux n’a démenti ou contredit ce que le Coran en dit !

Fait aussi parti des miracles du Coran la cohérence et l’unité d’ensemble dans le style et les enseignements. Si ce Livre aurait une source autre qu’Allah l’incohérence et la contradiction seraient visibles voire même nombreuses. Allah, Le Très Haut, dit à ce propos : (Ne méditent-ils donc pas sur le Coran? S’il provenait d’un autre qu’Allah, ils y trouveraient certes maintes contradictions !) Sourate Les Femmes, v.82

Parmi les miracles du Coran le fait qu’il soit protégé de toute altération et falsification. De nos jours, tous les musulmans ont une seule version du Coran lu par le musulman arabe, indien, chinois, américain, européen, perse ou autre.

La facilité de le mémoriser par cœur même par ceux qui ne sont pas arabophone !

 

A tous ceux qui cherchent la vérité :

Les arabes ont été considérablement touchés par le Coran. Pourtant, être touché par des paroles n’était pas une tâche des plus faciles vu qu’ils sont connus pour leur maîtrise de l’art oratoire et leur sensibilité linguistique élevée. Ils ne se sont pas contenté d’écouter, bien plus, ils ont été pris d’attention suivie d’interrogation et d’étude. Cela, à un moment de d’affrontement et d’hostilité à l’encontre du message du Prophète. Tout cela donne une particularité qui vient confirmer la force du Coran et Son prodige éternel.

L’histoire des trois leaders qorayshites : Abou Soufyan ibn Harb, Abou Jahl ibn Hisham et Al Akhnas ibn Shariq est un exemple concret par rapport à cela. Tout commence lorsque chacun de ses trois leaders se sent attirer par le Coran et désire l’écouter sans que personne ne puisse le savoir puisqu’ils sont tous censés être des détracteurs acharnés de Mohammed et son message ! Chacun parmi eux sortait à l’insu de l’autre, tard la nuit, pour se rendre auprès de la maison de Mohammed afin de l’écouter lire le Coran durant la prière nocturne. Ils y passaient toute la nuit. Lors de leur retour à l’aube ils se sont rencontrés sur le chemin et chacun connaissait la raison de la présence de l’autre ! Ils se sont blâmés et se sont promis de ne plus recommencer vu la gravité des faits s’ils étaient découvert par quiconque parmi les habitants de le Mecque.

La nuit venue, l’envie d’écouter le Coran n’a pas pu les laisser indifférent. Chacun pensant que l’autre allait tenir sa promesse, ils se sont rendus encore une fois pour se rencontrer à leur retour pour la deuxième fois. Le même scénario s’est reproduit trois fois !!

Si le Coran n’était pas miraculeux les détracteurs de l’Islam de l’époque ne se sauraient pas donné autant de peine et de risque juste pour l’écouter !

L’histoire ne s’arrête pas là puisqu’ Al Akhnas ibn Shariq a questionné ces deux compagnons sur leurs avis concernant le Coran ? Abou Jahl lui dit : ‘’Nous sommes rentrés en concurrence avec la tribu des Abd Manâf –tribu du Prophète Mohammed parmi les qorayshites, ils nourrissaient les pèlerins, portaient leurs bagages et leur donnaient de leurs biens. Nous avons fait de même jusqu’à ce que nous soyons parfaitement égaux. Puis, ils ont dit : ‘Nous avons un Prophète parmi nous qui reçoit la révélation du ciel ! Comment pourrons-nous atteindre cela ? Je jures par Allah que jamais nous ne croirons en lui !! ‘

Mais vu que le nombre de musulman s’agrandissait Qoraysh demanda à l’un parmi les plus célèbres détracteurs de l’Islam et un des notables parmi eux nommé Outba ibn Rabi’a de convaincre Mohammed d’arrêter sa prédication pour lui donner en échange ce qu’il désirait comme bien, pouvoir ou femme. Le Prophète Mohammed l’a écouté attentivement puis il lui a dit : ‘As-tu terminer ô Abou Al Walid ?’ Il lui répondit : ‘’Oui’’. Mohammed lui dit alors : ‘’Ecoutes-moi alors…’’ Il se mit à lui réciter quelques versets du Coran. Outba n’avait d’autres choix que de l’écouter avec attention, les mains derrière le dos, jusqu’à ce qu’il termina ! Le Prophète lui dit : ‘’Tu as certes bien entendu, alors fais comme bon te semble’’. Outba est revenu le visage changer chez ses compagnons qui ont directement remarqué la différence !! L’impact du Coran a été direct puisqu’il leur dit : ‘’J’ai entendu ce que je n’ai jamais écouté auparavant. Ce n’est ni de la poésie et ni de la sorcellerie. Chers qorayshites, écoutez-moi et j’en prends l’entière responsabilité. Laissez cet homme dans ce qu’il fait, éloignez-vous de lui. Je vous jure que ce qu’il dit aura de grandes conséquences, si les autres tribus arabes l’en empêchent ils vous débarrasseront de lui, par contre, s’il réussit son royaume et sa puissance seront les vôtres aussi, et vous serez ceux qui en profitent le plus. Ils lui dirent : ‘’Par sa langue, il t’a certes ensorcelé cher Outba !’’ Il leur répondit : ‘’C’est mon avis et faites comme bon vous semble’’.

On se contentera de ses deux exemples pour prouver la force du Coran et l’impact qu’il a. Ce qui constitue encore une preuve de son aspect miraculeux qui fait qu’il ne peut provenir que d’Allah.

Le Coran est un signe clair et prodigieux que ce soit par ses mots, sa composition, son éloquence, son contenu au sujet d’Allah, Ses Noms et Attributs, Ses Anges, les récits de ce qui nous a précédé et la prédiction des choses à venir comme la résurrection et autres, son contenu par rapport aux preuves logiques en son sein ainsi que les exemples qui y sont cités. Allah, Tout Puissant dit : (Et certes, Nous avons déployé pour les gens, dans ce Coran, toutes sortes d’exemples. Mais la plupart des gens s’obstinent à être mécréants.) Sourate Le Voyage nocturne, v.89 

Le véritable miracle du Coran est la voie complète et globale qu’il a établi. Une voie qui garantit une vie heureuse espérer par tous les humains sur terre. C’est ce qui explique pourquoi les gens acceptent, aiment et embrassent l’Islam. Ils sont convaincus qu’il provient d’Allah révélé au Prophète et Messager Mohammed. Convaincus que Seul Allah sait ce qui est bénéfique aux gens en tout temps et partout dans le monde.

La législation de l’Islam attire par ses particularités et ses caractéristiques uniques. Les musulmans parmi les arabes et autres ont été beaucoup plus nombreux après la mort du Prophète et dont le nombre ne cesse d’augmenter. Ils ont vu la justice, la miséricorde, la facilité de la législation islamique et l’impact positif du Coran dans la vie des croyants.

Le message le plus important qui est l’objectif de la révélation du Coran est de guider les gens vers l’adoration d’Allah, Gloire à Lui, sans rien lui associer car Il est Le Créateur, Le Souverain et Celui qui gère l’univers. C’est pour cette raison qu’Il a suscité des messagers et révélé les Livres. Allah dit dans le Coran :

(Ô gens ! Le Messager vous a apporté la vérité de la part de votre Seigneur. Ayez la foi, donc, cela vous sera meilleur. Et si vous ne croyez pas (qu’importe !), c’est à Allah qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Allah est Omniscient et Sage.) Sourate Les Femmes, v.170

Et Il dit aussi :

(...il m’a été commandé d’être du nombre des Musulmans, et de réciter le Coran». Quiconque se guide, c’est pour lui-même en effet qu’il se guide. Et quiconque s’égare..., alors dis : «Je ne suis que l’un des avertisseurs».) Sourate Les Fourmis, v.92